UN AMÉRICAIN À PARIS

pour clarinette et orchestre à cordes (extrait)

d'après Un American in Paris de George Gershwin 

Editeur : inédit

Durée d'exécution : 5'30 env

Effectif : clarinette solo et orchestre à cordes

Enregistré chez Naxos en 2007

"Cette oeuvre a été inspirée par un séjour de Gershwin à Paris. C’est un poème symphonique évoquant les lieux et la vie de la capitale française dans les années 1920. Elle a été jouée pour la première fois au Carnegie Hall de New York le 13 décembre 1928. En 1951, l’oeuvre est adaptée au cinéma par Vincente Minnelli avec Gene Kelly qui participe à la création chorégraphique. Son interprétation lui vaut un Oscar. Deux ans plus tard, l’oeuvre provoque un scandale lors de sa première européenne à Londres. En plus des instruments que l’on retrouvent habituellement dans un orchestre symphonique, Gershwin utilise à certains endroits des klaxons d’automobile. Pour la première new yorkaise, le compositeur avait rapporté de vrais klaxons de taxis parisiens. L’oeuvre comporte trois parties principales. La première, dans laquelle sont en vedette les fameux klaxons, nous promène dans les rues de Paris. La deuxième, plus détendue et lyrique, nous transporte dans un parc qui pourrait être le Jardin du Luxembourg. La dernière partie reprend les divers thèmes élaborés au cours de la pièce. C’est la partie médiane, formant un volet indépendant, qui a été transcrite pour cet enregistrement."

Franck Villard

Un Américain à Paris - Extrait
00:00 / 02:57
Gershwin.jpg

> voir des extraits de la partition :