SONATE

pour clarinette et orchestre à cordes

d'après la Sonate pour clarinette et piano op. 167 de Camille SAINT-SAËNS (1921)

téléchargement (1).jpeg

Editeur : Symétrie, Lyon

Effectif : clarinette solo et orchestre à cordes

Durée d'exécution : 15'

Découpage :

I.Allegretto

II. Allegro animato

III.Lento

IV. Molto allegro

 

Cette sonate date de l’extrême fin de la très longue carrière de Camille Saint-Saëns. Elle a été conçue à l’origine pour faire partie d’un ensemble de six sonates pour divers instruments à vent. Malheureusement, le compositeur mourra avant d’avoir pu mener à bien son projet, laissant achevées seulement trois sonates sur six : une pour hautbois et piano, une pour basson et piano, et enfin cette très belle sonate pour clarinette et piano dédiée à Auguste Périer, professeur au Conservatoire de Paris.

La présente orchestration a été réalisée en 2014 sur la suggestion du clarinettiste français Michel Lethiec qui en a donné la première audition à Washington le 12 octobre 2014 avec le National Gallery of Art Orchestra sous la direction de Philippe Entremont.

Fidèle au texte original (la partie de clarinette solo reste d’ailleurs inchangée), cette version tente d’amplifier et de mettre en relief, grâce aux infinies possibilités de différentiation des textures qu’offre un ensemble de cordes, le phrasé et l’articulation générale de la musique.

Exécutions :

12 octobre 2014 : Washington, Etats-Unis 

National Gallery of art Orchestra

Philippe Entremont, direction musicale

Michel Lethiec, clarinette

11 août 2015 : Festival Pablo Casals, Prades

Michel Lethiec, clarinette