CONCERTO EN FA

pour clarinette et orchestre à cordes (extrait)

d'après le Concerto in F de George Gershwin 

Editeur : inédit

Durée d'exécution : 7'

Effectif : clarinette solo et orchestre à cordes

Enregistré chez Naxos en 2007

" Le Concerto en fa pour piano solo et orchestre est plus proche de la forme traditionnelle du concerto que l’oeuvre précédente, Rhapsody in Blue. Il a été composé en 1925 à la suite d’une demande du chef d’orchestre Walter Damrosch. Damrosch était présent au concert du 21 février 1924 durant lequel fut créée la Rhapsody in Blue, dirigée par Paul Whiteman avec Gershwin au piano. Le jour suivant le concert, Damrosch contacta Gershwin pour lui commander un concerto pour piano “grand format” pour le New York Symphony Orchestra. Lié par trois contrats pour des comédies musicales à Broadway, il ne fut en mesure de se mettre à la composition du concerto qu’au mois de mai 1925. Le premier mouvement fut écrit en juillet, le deuxième en août, et le troisième en septembre. L’orchestration fut terminée le 10 novembre. Il s’agit de la première oeuvre que Gershwin a orchestré luimême. La première eut lieu le 3 décembre 1925 au Carnegie Hall de New York, par le New York Symphony Orchestra dirigé par Damrosch et avec Gershwin au piano. L’oeuvre respecte la forme traditionnelle du concerto en trois mouvements: Allegro / Adagio – Andante con moto / Allegro agitato. Il y a de grandes ressemblances thématiques entre le premier et le troisième mouvement, tandis que le second mouvement est visiblement le plus influencé par le jazz. C’est celui qui est présenté ici dans une transcription pour clarinette et cordes, avec une coupure l’Andante con moto central, trop symphonique pour être transcrit pour cette formation. J’ai tenté ici de recréer un “mini” concerto pour clarinette qui respecte au plus près l’esprit de l’original pour piano."

Franck Villard

Gershwin.jpg

> voir des extraits de la partition :

2ème mouvement - Extrait
00:00 / 02:53